fbpx

Amitié et amour : pourquoi les deux sont interdépendants.

  • 1 avril 2021
amitié et amour

Amitié et amour : quel lien ?

Est-ce que tu es amie avec ton mec ? 

Est-ce que tu arrives à l’être quand tu es dans une relation ?

Ma question peut te sembler bête, mais pourtant, c’est là que se cache l’essentiel.

C’est dans cette amitié que réside le fameux « secret » des couples qui durent sur le long terme.


On a souvent entendu cette idée que l’on voudrait que notre partenaire soit « notre meilleur amant et notre meilleur ami ». Et sur le papier, ça nous botte tous.

Mais prend-on vraiment le temps et l’énergie nécessaire pour faire naître et grandit cette amitié comme on le ferait avec une amitié « lambda » ?

Maintenant que j’ai plus de recul dans ma façon d’aborder la relation de couple, je constate encore plus intensément à quel point ce que l’on exige de notre partenaire est 1000 fois supérieur à ce que l’on exigerait de nos amitiés.

Ce que je t’invite à faire, dans un premier temps, c’est de faire un pas de côté.


De repenser à ces moments de frustration ou de colère que tu as pu ressentir envers ton partenaire, et de te poser la question : si un.e ami.e avait fait/dit la même chose, qu’elle aurait été ma réaction ?

Voir l’amitié pour dédramatiser

Souvent, cela permet de relativiser et de dédramatiser

Et donc de vivre un peu plus en harmonie, sans crispation ni attente.

Pourquoi est-on plus sensibles dans le cadre de la relation amoureuse que dans celui de nos amitiés ?

Car le couple est une zone de l’intime où les actes/paroles de l’autre viennent plus facilement appuyer sur nos failles et nos blessures : peur de l’abandon, peur du rejet, …

Imaginons cette situation : ton mec te dit qu’il t’appelle à 13h. Sauf que finalement, il te prévient 30 minutes avant qu’il ne pourra pas le faire, car il a un empêchement pour le boulot.
Peut-être que ça déclenchera en toi de la tristesse, de la frustration, de la colère.
Maintenant, imagine la même situation avec un.e ami.e. Je te parie que même si tu es déçue, la violence de ta réaction sera moindre. Tu relativiseras beaucoup plus vite.


Pourquoi ? Tout simplement parce que dans le premier cas, ta peur du rejet/abandon aura été activée, enclenchant tes mécanismes de défense. Alors que dans le second cas, tu ne te sens pas menacée ou en insécurité, donc tu es plus chill.

Alors bien entendu, le premier axe de travail, c’est d’apprendre à gérer nos peurs profondes.

Mais le second peut être de se forcer à prendre ce moment de recul quand des situations comme celles-ci se produisent.

Tu constateras aussi qu’on est plus prompt à faire des efforts d’acceptation de l’autre dans nos amitiés que dans nos amours, où l’autre ne doit pas être autre, mais doit correspondre parfaitement à ce que nous attendons et fantasmons de lui.

Amitié et amour : créer de nouveaux automatismes

Tout ceci n’est bien sûr pas une finalité, et l’objectif est de commencer à conscientiser ces automatismes pour en sortir.

Le premier point est donc de t’inviter à regarder ton couple un peu plus souvent comme tu regardes tes amitiés, afin d’introduire plus de lâcher prise et moins d’exigences rigides et inatteignables.

Le second point est de t’encourager à développer au quotidien cette amitié avec ton partenaire. Cela paraît simple et pourtant, je vois tellement de personnes autour de moi qui sont parfois en couple depuis des années ; et qui n’ont pas atteint avec la personne qui partage leur quotidien la moitié de l’intimité qu’elles ont avec leurs ami.es.

Il y a bien entendu une intimité physique, une intimité du quotidien.
Mais psychiquement et affectivement, en dehors de ce qu’elles appellent « amour » et ce qu’elles y attachent, il n’y a pas forcément de profondeur de la connexion.

C’est pourtant une base amicale solide qui permettra à la relation de traverser les épreuves difficiles et de profiter à fond des moments heureux.


Si tu es en couple depuis quelques années : demande-toi si cette amitié est suffisamment développée dans ta relation, et si ce n’est pas le cas, réfléchis à ce que tu pourrais faire pour la renforcer.

Si tu commences tout juste une relation : demande-toi tout de suie « que puis-je faire pour construire une amitié avec cette personne ? »

Et si tu es célibataire : aborde tes dates et tes rencontres sous cet angle aussi, pas uniquement celui de l’amour. Demande-toi si cette personne que tu découvres pourrait aussi devenir un bon ami pour toi.

Laisser un commentaire

Fermer le menu