fbpx

Conflit et amour : comment gérer le désaccord dans la relation ?

  • 22 avril 2021

Conflit et amour, tu gères comment ?

Tu te positionnes comment niveau confit, en général et dans la vie en particulier ?

Pour ne pas te mentir, moi, je suis plutôt du style à les éviter au maximum.
C’est quelque chose que je travaille régulièrement, j’ai réussi à passer plusieurs paliers, mais il y a encore du boulot !

J’ai la chance d’évoluer aujourd’hui dans une relation où les conflits sont constructifs, dans la mesure où ils nous permettent d’en apprendre plus l’un sur l’autre et d’avancer ensemble.

Pour tout te dire, j’en viendrais presque à « « apprécier » » (enfin, il ne faut pas abuser quand même), ces conflits, car je vois tout ce qu’ils nous apportent.
Et comment ils m’obligent à sortir de ma zone de confort et à me remettre encore en question.


Peut-être que toi, à l’inverse de moi, tu es plutôt à l’aise dans le conflit et la dispute. 

Que tu le déclenches facilement, même parfois pour des raisons pas toujours très claires !

Mas qu’à force, tu te demandes si ce n’est pas « trop ».

Vous en sortez tous.tes les deux lessivé.es et tu ne sais pas comment faire évoluer les choses.

Peut-être aussi, que tu es célibataire, et que tu te reconnais dans un des deux fonctionnements ci-dessus ; tout en te demandant comment ne pas reproduire ce schéma dans ta prochaine relation.

Le conflit, bon ou mauvais ?

Alors, voyons, est-ce que le conflit est une bonne ou une mauvaise chose ?
Eh bien, c’est quelque chose de positif, dans la mesure où cela veut dire que chacun pose ses limites et exprime ses besoins.

Ce sont des moments de maturation et d’évolution formidables pour une relation, si chacun.e est prêt à prendre en compte l’autre et assumer sa part de responsabilité.

Ce qui est important en fait, c’est notre capacité à réparer ensemble la relation une fois que le conflit a eu lieu.


Il n’est pas toujours évident au moment de l’engueulade de garder son calme et de dire les choses que l’on aimerait exprimer de façon très claire.
On se retrouve souvent débordé.es par nos émotions, au point d’être soit paralysée, soit d’exploser de colère.

Si tu as tendance à exploser très fort et que tu souhaites changer ça, tu peux apprendre à exprimer à ton/ta partenaire ton besoin de faire une pause de quelques minutes afin de te permettre de faire redescendre tes émotions.

Et ensuite, revenir dans la pièce pour continuer la discussion en étant un peu plus apaisée.

Conflit et amour : des clés pour mieux l’aborder

Voici quand même quelques bases quand tu veux essayer d’avoir des disputes qui soient source d’évolution :
–  Être dans l’empathie, se mettre à la place de l’autre et essayer de le comprendre.
– Montrer à l’autre que l’on est réellement à l’écoute.
– Apprendre à maîtriser ses émotions, pour ne pas se laisser submerger.
–  Apprendre à s’écouter, pour savoir ce qu’on veut et pouvoir le présenter à l’autre de façon constructive.
– Savoir se montrer vulnérable, ne pas se mettre sur la défensive.
– Si quelque chose dans les propos de l’autre nous touche plus particulièrement, essayer de comprendre ce que cela va réveiller en nous de nos propres insécurités, et savoir le verbaliser au besoin.

Bien entendu, tout cela n’est pas simple et nous force à sortir de nos schémas relationnels classiques.


Il ne s’agit pas d’y arriver du jour au lendemain, mais de garder cet objectif en tête.

Dans les premiers temps, ces conseils sont plus faciles à appliquer en post-dispute
 ; une fois que les émotions sont redescendues et que l’on peut discuter à froid. Prendre un temps de discussion pour que chacun.e puisse exposer ses ressentis et son point de vue.

Le principal est de respecter l’autre et de bien comprendre que ce qui détruit les relations, ce n’est pas le conflit en lui-même, mais la façon de le gérer et de ne pas tenter de résoudre les désaccords.

Il faut aussi accepter que certains désaccords ne soient jamais la source d’un « accord », dans le sens où ils seront toujours source de conflit, car ils concernent des aspects de vos personnalités trop profonds pour être changés.

Mais, en acceptant cela, on peut apprendre à prendre du recul et à les regarder avec compassion et en rire ensemble.

Bien entendu, cela ne fonctionne que si chacun respecte l’autre et sa façon de voir les choses, sans essayer de le convaincre à tout prix et de le changer.


Vous pouvez aussi décider de mettre en place un rituel de reconnexion post-conflit, pour vous permettre de vous retrouver.

J’espère que ces quelques lignes t’auront apporté des clés pour aborder avec plus de sérénité ces moments pas toujours agréables, mais Oh combien nécessaires dans une relation.

Laisser un commentaire

Fermer le menu