fbpx

Indisponibilité affective : comment lâcher l’affaire et avancer ?

  • 8 avril 2021
indisponibilité affective

Indisponibilité affective : du rêve …au rêve

Tu rêves de cette personne chaque nuit.
Vos discussions sont plus galvanisantes les unes que les autres.
Dans ces yeux, tu peux lire l’envie et le désir.
Peut-être que vous avez déjà sauté le pas de mélanger vos corps. Peut-être pas.

Mais voilà : rien d’autre ne se passe.


Les choses n’avancent pas, et la relation stable et sereine à laquelle tu aspires au fond ne démarre jamais.
C’est comme si tu appelais sans cesse sur un répondeur pour entendre « la personne que vous cherchez à joindre n’est pas disponible pour le moment ».

Il est possible que ce soit parce qu’il est déjà pris par une relation.
Ou que son cœur soit libre sur le papier, mais qu’il peine à le mettre sur la table et à te l’exposer vraiment.

Dans ta tête, tu as déjà tourné et retourné encore et encore toutes les raisons qui font que vous en êtes encore là aujourd’hui.
Tu as décortiqué toutes les explications possibles, tu pourrais écrire un roman sur sa vie et sur le pourquoi de son comportement.

Si tu avais gagné un euro pour chaque seconde passée à penser à lui, tu aurais déjà pu t’acheter un village entier dans le Bassin d’Arcachon (parce que oui, pourquoi pas !).

Quand lâcher prise est la seule solution

Et s’il était temps de lâcher ?
De commencer à avancer, de laisser derrière toi cette histoire morte dans l’œuf qui semble ne jamais vouloir commencer. De laisser de côté cette indisponibilité affective qui ne t’offre rien que le néant.

Je t’entends penser très fort « Mais notre connexion incroyable ! Mais ses doigts sur ma peau ! Mais si je passe à côté de quelque chose d’extraordinaire ».

Pardon pour la violence de ce qui vient après, mais la seule chose à côté de laquelle tu risques de passer en continuant dans cette voix, c’est la possibilité d’un bonheur et d’une vie amoureuse épanouie.

L’un et l’autre ne sont évidemment pas liés, et tu pourras être très heureuse même en ne rencontrant personne.

Mais pas si ta tête se tord dans tous les sens et que tu perds ton énergie à penser à quelqu’un d’autre que toi en permanence.

Si tu te sens vide en lisant ces lignes, c’est que cette relation t’enlève plus qu’elle ne t’apporte. Et c’est le signe qu’il faut arrêter.


Et te demander aussi : pourquoi je m’accroche aussi fort alors qu’au fond de moi, je sais que cela ne peut pas fonctionner ? Qu’est-ce que j’espère obtenir dans cette relation que je suppose ne pas pouvoir trouver ailleurs ?

Et si l’indisponibilité affective de l’autre était un moyen de te protéger ?

Et si en fait, continuer dans cette voie était une façon pour toi de ne pas te confronter à ce qui te fait le plus peur : prendre le risque de l’amour, d’être rejetée, d’être vue telle que tu es ?

Si cette personne que tu idéalises et à qui tu donnes tout ton espace mental était en fait l’arbre qui cache la forêt. 

Un gros arbre que tu aurais planté pour ne pas voir ta propre vérité.

Je sais que ce que je te dis peut ne pas être simple à encaisser.
Je me permets d’être frontale et de te secouer parce que j’ai été à ta place, et je sais l’effet que ça fait.

Alors bien sûr, on trouve toujours du bon dans chaque épreuve de la vie.
Mais ce que je ne voudrais pas, c’est que tu restes bloquée pendant des années à t’en arracher les cheveux et à regretter de ne pas avoir stoppé ça avant.

Crois-moi, quand tout sera fini, quand tu en seras sortie ; tu te rendras compte très certainement que cette personne que tu pensais être LA bonne, n’était certainement pas celle qu’il te fallait.

Parce que dans ces situations, on est tellement concentrée sur le résultat (réussir à convaincre l’autre d’être avec nous), qu’on en oublie de se demander si cet autre nous convient réellement.


Alors, est-ce que tu es prête à avancer vraiment et à être heureuse enfin ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu