fbpx

Et si la maturité amoureuse, c’était de désirer quelqu’un qui nous fait du bien ?

  • 22 mars 2020
maturité amoureuse

Et si la maturité amoureuse c’était de désirer quelqu’un qui nous fait du bien ?Jusqu’à présent, j’ai, globalement, toujours été plus attirée par des hommes qui m’ont faite souffrir que l’inverse.
Est-ce parce qu’inconsciemment, je pensai que je ne méritais pas mieux ?
Est-ce que c’est parce que j’avais espoir de transformer ces crapauds en prince charmant ?
Fort probable.

Aussi parce que, comme toi, j’ai grandi dans un monde qui me vendait que les femmes étaient attirées par les bad boys. Et qu’il n’y avait rien de plus sexy et désirable qu’un connard potentiellement prêt à se repentir.

Et si du coup, on savait qu’on avait atteint l’âge de la maturité amoureuse le jour où on laisse ces gens perdus de côté, et qu’on commence à se concentrer sur les gens qui nous veulent du bien ?
Sur ceux qui sauront nous faire grandir, nous apporter la sérénité nécessaire à notre épanouissement.
Et qui sait, avec qui on pourra construire des petites bulles de bonheur ?

C’est en tout cas la voie que je choisis de suivre aujourd’hui, celle qui permet d’honorer qui je suis vraiment. Me respecter suffisamment pour choisir de faire entrer dans ma vie quelqu’un de positif.
Ca ne veut pas dire que ça durera pour toujours, ça, on ne sait jamais, car la vie n’est qu’incertitude.
Mais au moins, je sais que même si les choses devaient être amenées à se terminer, alors nous nous serons apporté mutuellement quelque chose de beau et de positif.

Et toi, est-ce que tu réussis à désirer des gens qui te veulent du bien ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu