fbpx

Aimes-tu ton couple ou aimes-tu l’idée d’être en couple ?

  • 11 août 2019
couple ou pas couple. idée qui te plaît ou ta relation

Qu’est ce qui te rend heureux.se dans le fait d’être en couple ? Aimes-tu ton couple ?

Aimes-tu ton couple ? Oui, je sais… C’est un peu une question piège. Le genre de question, quand tu la lis, tu te dis « ouais nan, mais en fait, on en est tous là non ? Genre, on ne serait pas en couple si on n’aimait pas l’idée d’être en couple donc c’est inutile de se retourner le cerveau pour ça ».
Certes. Néanmoins, il peut être intéressant de te demander clairement : qu’est-ce qui te rend heureux ? Est-ce ton couple, ta/ton partenaire ou bien le fantasme que tu nourris autour d’une vie de couple ? N’es-tu pas en couple, car tu as peur de te retrouver seul(e) ? qu’est-ce qui te fait tout investir dans une relation qui est pourtant vouée à l’échec ?
Au fond de toi, tu connais la réponse.

Tu fais peut-être partie de la première catégorie, dans un couple qui te permets de t’épanouir et qui épanouit ta/ton +1. Lire ce post t’auras sûrement amené à t’interroger 5 minutes sur le sujet, mais la réponse étant claire, tu dormiras tranquillement ce soir. Parce que ton couple est un vrai partenariat, où chacun se sent à sa place.

Et si la réponse était déjà là ?

Mais peut-être fais-tu partie de cette seconde catégorie. Qui, juste en lisant cette question, a senti ses tripes danser la java, ou ce petit pincement au cœur qui annonce que tout n’est pas si clair. Si c’est le cas : don’t panic. Tu n’es pas seul(e).
Peut-être que la réponse à cette question n’est pas encore prête à sortir, mais elle est là. Elle est sûrement déjà venue te rendre visite, un jour où cette pensée s’est imposée à toi sans prévenir « mais si je le/la quitte, je vais finir ma vie seul(e) ». Ou cette fois où tes parents t’ont fait comprendre que si tu le/la quittais, tu n’aurais jamais d’enfants. 
Quoi qu’il en soit, se poser la question est la première étape. Mettre des mots sur ce qui te freine, ce qui te fais peur. Je suis passée par là et je sais bien que nos familles, nos amis et la société toute entière pense qu’une vie heureuse est une vie en couple. Alors oui, le fait de redevenir célibataires ça peut faire peur.

Et si tu as besoin d’en parler, on est l’oreille attentive et extérieure prête à accueillir tes mots.

Laisser un commentaire

Fermer le menu