fbpx

Analyser ses failles pour avancer

  • 18 juillet 2019
prendre le temps analyser ses problèmes et ses failles

Il n’est pas toujours évident de faire face à soi-même, d’analyser ses failles mais c’est nécessaire pour avancer. Surtout quand il s’agit d’aller regarder au plus profond de nous, nos côtés les plus obscurs, nos problèmes les plus enfouis. Et pourtant, il est indispensable de prendre le temps de faire ce travail sur soi. Aussi déplaisant soit-il.

C’est quoi un côté obscur ?

On a tous nos névroses. Ces petits démons qui résident dans nos esprits et dans nos cœurs, et qui nous font être angoissés, avoir peur, être jaloux.
Ils s’expriment de façon différente chez chacun d’entre nous, et sont souvent la cause de nos maux, et de nos difficultés dans nos relations. Il est important de savoir aller analyser ces problèmes, ces failles, pour mieux se comprendre.

Qu’il s’agisse de traumatismes d’enfance, de mauvais souvenirs de relations passées, ou même de “simples” complexes; ils sont aussi variés que nous le sommes nous-mêmes. Il est souvent difficile de se faire à l’idée que l’on porte en nous une part d’ombre. Et pourtant, elle existe réellement.

Et tu sais quoi, c’est ok d’avoir un dark side. On en a tous un.
La lumière ne peut exister sans l’ombre.
A une époque où il faudrait toujours être parfait, chercher en soi ses qualités, devenir toujours meilleur ; il peut paraître étrange de choisir d’aller regarder cette part de nous peu reluisante.
Et pourtant ! C’est indispensable, si tu veux apprendre à te connaître vraiment.
Aller embrasser ces démons, un par un. Leur parler, essayer de les comprendre.
Et voir ce qui, dans ton histoire, les a amenés à exister. Comprendre pourquoi ils sont encore là aujourd’hui.
Si tu les mets juste de côté, sans les comprendre, ils finiront par revenir. 
Il faut remonter à la source de ces problèmes.

Comment analyser ses problèmes ?

Alors prends-les, un par un.
Etudie-les, interroge les. Demande leur d’où ils viennent et pourquoi ils sont là. 

Va interroger ces situations qui te mettent en colère, pour comprendre d’où celle-ci se nourri. Fais la liste de tout ce que tu considères comme un défaut, et essaye de voir dans un premier temps, ce que ce “défaut” t’apporte de positif au quotidien. Peut-être que le fait que tu sois parfois un peu psychorigide fait que d’un autre côté, avec toi on sait que tout sera bien organisé et se déroulera très bien.

Une fois cette liste faite, il ne devrait rester que quelques éléments sans réelle contrepartie positive observable. Relis plusieurs fois cette liste. Ferme les yeux, respire et répète à haute voix : “j’accepte d’être …..”, en citant le “défaut” restant.
Ensuite, seulement, vous pourrez trouver un terrain d’entente; et quand ils voudront venir à toi, tu sauras les regarder en face et leur dire : oui, mais non merci. 

Qu’est ce que tu pourrais faire aujourd’hui pour creuser ton “dark side” ? .

Laisser un commentaire

Fermer le menu