fbpx

Une femme libre est le contraire d’une femme légère

  • 8 novembre 2019
femme libre ou légère simone de beauvoir

J’aime beaucoup cette citation, surtout quand on la lit sous le prisme de la sexualité. Je trouve que trop souvent, en même en tant que ” femme libre ” on se bride et on n’assume pas totalement nos désirs, le fait d’avoir des relations «casuals », pour ne pas être vue comme une femme légère.
Alors oui, depuis quelques mois, on vit une sorte de révolution sexuelle sur Instagram avec des comptes comme :  @tasjoui@jemenbatsleclito@clitrevolution… Mais au quotidien est-ce que ça a vraiment changé notre vision de notre sexualité ?

Personnellement, je tente d’apprendre à écouter mes désirs. Je ne me retrouve plus à avoir honte après un coup d’un soir, car j’assume que j’en avais envie. Dans mes relations, j’arrive à plus exprimer mes envies, mon désir. Même si parfois, je sens que j’ai un peu de mal à le faire en ayant peur de passer pour; « une fille avec qui on passe de bonnes nuits, mais pas sa vie ».

Mais le sexe est trop souvent vu comme une contrepartie. La dernière fois, des ami.e.s me disaient : “non mais là à ta place, je ne coucherai pas avec lui parce que ce serait trop facile de lui donner ce dont il a envie. ” ok, mais mon envie là-dedans ?!

Si je couche avec lui, ce n’est pas parce qu’il a envie. (Enfin, c’est mieux s’il en a envie, pour une question de consentement. 🙂 ) Ni pour lui faire plaisir, mais parce que j’en ai envie … Et sur ce coup-là, ce n’est justement pas être une fille facile, une femme légère, mais plutôt une femme libre qui assume ses désirs… Et vous, est-ce que vous arrivez à assumer vos envies sans écouter votre petite voix ? cette voix qui qui vous dit que ce n’est pas ce que devrait faire une « jeune femme de bonne famille » ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu