fbpx

Ce matin…

  • 5 août 2019
aimer mon reflet

On a tendance à minimiser nos efforts, à oublier de regarder le chemin parcouru. Et pourtant, il est important parfois, de savoir se regarder dans le miroir, et de constater tous les progrès qui ont été faits. De réaliser qu’aimer son reflet, c’est plutôt cool, et que ça peut enfin arriver !

Aimer mon reflet dans le miroir

Ce matin, je me regardais dans le miroir, et j’ai mesuré le chemin parcouru.
Depuis cette époque, pas si lointaine où je m’excusais d’exister, où j’avais l’impression de n’être jamais assez.

Je ne sais pas à quel point les autres s’en rendaient compte.
Pas tellement je crois en fait….C’est fou comme on peut faire illusion.

Et pourtant, j’en ai passé des minutes, voire des heures, à me regarder dans cette glace, et me qualifier avec des mots que jamais je n’utiliserai pour définir quelqu’un d’autre.
Ou même, tant d’instants passés à fuir mon propre regard, à vouloir être quelqu’un d’autre que celle que me renvoyait le miroir.

C’est agréable d’aller mieux

Je suis tellement heureuse que cette période soit terminée. Même si le chemin a été long et qu’il a fallu attendre mes 30 ans pour que ça arrive.
Alors je ne dis pas que tous les matins ça va. Mais maintenant, je choisis de me regarder avec bienveillance, quoi qu’il arrive.
Et je sais que ça ira mieux demain, ou après-demain. Et surtout, j’arrête de m’excuser sans cesse d’exister.

Toi qui me lis. Tu t’es peut-être levé(e) ce matin en te disant que tu ne valais rien, que tu n’étais pas assez ceci ou cela.
Et pourtant, tu es déjà beaucoup. TU es assez.
Mais pour t’en convaincre, il faut que tu acceptes tout ce que tu es; et surtout tout ce que tu ne seras jamais.
Et ce n’est pas grave, on ne peut pas être tout.
A vouloir être tout, on n’est personne.
Tu es toi, et c’est déjà énorme non ?

Alors, la prochaine fois que tu croiseras un miroir aujourd’hui. Fais-toi un bisou et balance toi un super compliment à voix haute, comme si tu parlais à ton ou ta meilleur.e pote. Avec la même bienveillance. Et bientôt, tu verras que tu le feras avec autant d’amour.

Laisser un commentaire

Fermer le menu